Se déplacer mieux

Premières préoccupations des Français, les politiques de transports sont financées par les collectivités qui ont en charge leur organisation. Pour ce nouveau mandat, nous proposerons d’adopter un nouveau plan de mobilités intégrant des transports propres, plus nombreux et plus accessibles.

Leader pour sa politique de transports depuis les années 1970, Besançon doit continuer à investir dans ses infrastructures, les matériels et le service rendu aux usagers. Nous souhaitons en particulier encourager la pratique du vélo qui est un mode de déplacement vertueux tant pour l’individu que pour l’environnement car il est à la fois économique, écologique et bon pour la santé.

Notre proposition phare

Un plan de mobilités ambitieux.

Celui-ci comprendra :

  • Un transport par câble (le téléphérique).
  • Plus de bus, avec une amélioration de la fréquence et de la desserte.
  • Plus de kilomètres de lignes de tram.
  • Plus de vélos (dont vélos à assistance électrique) et de pistes cyclables.
  • Moins de bouchons.
  • Plus de places de stationnement disponibles.
  • Des tarifs adaptés (gratuité pour les – 11 ans)
  • Un service de navettes de nuit pour rentrer chez soi depuis le centre-ville.
  • Une nouvelle halte ferroviaire aux Hauts-du-Chazal.

Nos autres propositions

Réseau de transports en commun

  • Améliorer la qualité de service, la fréquence et la desserte du réseau de transports – y compris de nuit, avec un service de navettes.
  • Prolonger les lignes de tramway et construire le téléphérique afin de réduire les embouteillages de la voie des Mercureaux et de la Côte de Morre.
  • Remplacer la flotte de bus par des bus non-polluants (électriques, à hydrogène…).
  • Rendre gratuit le réseau de transports pour les moins de 11 ans et pour les allocataires du RSA.
  • Lutter contre la fraude dans les transports en commun.

Vélos

  • Renforcer la pratique du vélo par l’extension de pistes cyclables confortables et sécurisées, et donner un réel pouvoir de décision aux associations d’usagers du vélo.
  • Former les Bisontins à la pratique urbaine du vélo grâce au vélodrome.
  • Doubler le nombre de vélos en location Ginko : passer à 600 vélos électriques en location.

Piétons

  • Poursuivre l’extension de la zone piétonne.
  • Contrôler efficacement le partage de l’espace public afin d’assurer la sécurité de tous (gérer les conflits entre vélos, piétons, trottinettes, livraisons…).

Stationnement

  • Proposer des tarifs de stationnement adaptés à tous les usagers (résidents, actifs, commerçants et visiteurs) : stationnement gratuit entre 12h et 14, et à 1 euro du vendredi soir (19h) au lundi matin (9h).
  • Créer une nouvelle offre de parking à Saint-Paul avec une option location longue durée pour les riverains du centre-ville.

Circulations

  • Fluidifier les carrefours à feux grâce à des capteurs et à l’intelligence artificielle.
  • Finir la Voie des Mercureaux pour résorber les embouteillages de la RN 57 entre Beure et Micropolis.

Renforcer la prise en compte de tous les handicaps

  • Lutter contre les stationnements abusifs sur les trottoirs, notamment par le recours à la vidéo-verbalisation.
  • Augmenter les moyens de Ginko Access afin de rendre plus accessible ce service.
  • Créer la gratuité pour les personnes en situation de handicap dans le réseau de bus et de tram.